mercredi 14 décembre 2016

FiiigaaaarooOOOooo

Aujourd'hui j'ai encore lu le Figaro en ligne.

Pardon, pardon, pardon.



Le Figaro c'est le journal des productif ou des ex-productifs.
Quand on lit les interventions des lecteurs sur les commentaires d'articles c'est invariablement:

Dédé85
"-Les jeunes ils doivent se sortir les doigts, ce tas de feignasses bon qu'à se plaindre ou à attendre que ça tombe tout cuit! Nous on a bossé, on a cotisé, on a pas compté nos heures, on a saigné, on en a chié, c'était la guerre colonel, la GUERRE bordel!  Rhaaaaaaa!"

C'est en général à ce moment qu'intervient le jeune excédé:

Valentin75
"-ouais, mais vous aviez le plein emploi, une inflation galopante avec les salaires qui suivent, une croissance hallucinante et des possibilités de carrière et de constitution d'un patrimoine incroyable! Nous on a la crise, le chômage de masse et le déclassement social!"

Et là, c'est parti, fallait pas les provoquer! Cette tarlouze de jeune consanguin croit qu'elle va faire chialer Dédé85 et le ramener à la raison: Dédé85 va faire son méa culpa.

Que dalle:

Dédé85
"-Qu'est ce que tu crois petit étron sans fierté? Qu'on va te rincer jusqu'à ta retraite comme ces parasites de fonctionnaires? C'est bon qu'à gémir et à couiner! A faire la Gay Prailde avec les pédés et à fumer de la drogue!"

Un mec normalement constitué ferme la fenêtre du navigateur et hurle au balcon à pleins poumons.
Ben nan, Valentin75 il sait qu'il peut convaincre Dédé85, il a un master en sociologie et une double licence philosophie et allemand. Le Dédé85 ex-chaudronnier chez Usinex il va le faire plier, il a des arguments:

Valentin75
"-Cher Dédé85, vous ne pouvez pas nier que la situation économique est dégradée, le pays est déficitaire, l'économie est moribonde, l'emploi disparait c'est une époque difficile, même avec du corage!"

Dédé85
"-Ben voilà: Bac +22 et ça sait pas écrire "courage", v'la le dégénéré! Et ça se la joue donneur de leçons gnagnagna, j'ai pas de travail, donnez moi du travail à 32h par semaine, donnez moi des sous, des sous! Geignard!"

Martine72

"-L'éducation nationale est en ruine, c'est la gauche! Les socialistes! Voyez le niveau avec bac +22 quand même, mon dieu!"

Yvette61
"-Oh oui! C'est lamentable. Nous on savait écrire avec un certificat d'étude, on a même fait des belles carrières alors que eux...EUX!!!!"

Robert 18
"-De toutes façons avec les profs fonctionnaires qui travaillent 18h par semaine..."

Dédé85
"-Des nazes, des blaireaux! Le pays est foutu! Et nos retraites? C'est qui qui paye?"

Martine75
"-Ben c'est l'Etat qui fait crédit parce que les jeunes veulent pas travailler. Voilà."

Robert18
"-Pour payer les fonctionnaires aussi."

Yvette61
"-ça c'est vrai qu'il y en a trop."

lundi 12 décembre 2016

Santé!

Ce matin j'allais au boulot comme des millions de décérébrés matinaux, shootés à la caféine et au gasoil.

Je bouffais donc ma dose de particules fines en insultant tout ce qui me ressemble de près ou de loin mais surtout les crétins en moto et les connards en voiture.

Je travaillais activement ma tension afin de la maintenir au dessus des 16 et veillais soigneusement à ne respirer qu'à travers le filtre de ma clope afin de ne m'avaler qu'un minimum de saloperies.


Bref, comme chaque matin je regardais les piétons me dépasser sur la rue de Tolbiac en klaxonnant comme un porc histoire de bien gonfler les chômeurs qui glandent au plumard à 6:30. Je covoiturais tout seul.



C'est alors que, aphone d'avoir trop gueulé,  j'allumai la radio:

lui (content):
"-Chérie, j'ai du milanne!
Elle (amusée)
-Mais non mon amour, on dit Maillelanne! 
lui:
-Ah bon?
Elle:
-mais oui!
lui (mais il est con ou quoi?)
-t'es sûre?
Elle:
-oui, je te le dis abruti."

(musique d'ascenseur épileptique)
+Voix de femme modèle gentille mais winneuse:

"-Les laboratoires Maillelanne oeuvrent pour votre santé, pour une meilleure santé dans un monde meilleur! Demandez Maillelanne à votre médecin ou à votre pharmacien!"


 ou un truc du genre...

Ni une ni deux je file chez un toubib! Je ne rigole pas avec ma santé, ni avec un monde meilleur.
Pour la grippe H5N1 je me suis fait vacciner quatre fois pour être sûr (deux par bras).

"-Bonjour docteur je voudrais du Maillelanne siouplé.
-Mouiiiiiiiiii. Qu'est ce qu'il vous arrive je suis pressé.
-Ben rien, c'est la radio qu'a dit que je dois vous en parler du Maillanne, je veux.
-Pour quoi faire je suis pressé.
-Mais c'est le laboratoire qu'a dit! Mais t'es con docteur ou quoi?
-Euh.....merci mais sortez maintenant si vous n'êtes pas malade je suis pressé.


A la pharmacie:

"-Bonjour pharmacien! Donne-moi donc du Maillelanne!
-Mouiiiiiiiii que vous arrive t-il Monsieur?
-Rien,  du Maillelanne je veux, comme à la radio ils disent!
-D'accord mais pour quel pathologie désirez vous acquérir un produit pharmaceutique très cher?
-Rien mon vieux, j'ai une patate de folie mais à la radio ils disent de vous demander Maillelanne et hop, me voici. Alors?
-hum....Géraaaaaldine? Monsieur veut du Maillelanne mais je sais pas quoi! Ils font quoi chez eux pour les clients placébo?
-ben nan Gérard, file lui un Doligradin+ ça va lui faire plaisir et on marge à 80%!.
-Voiiilà Monsieur, un Doligradin+ et c'est parfait!
-Mais c'est pas Maillelanne?
-Ah non, il ne font pas ça, le Doligradin+ c'est Bailleure!
-Mais je veux du Maillelanne bordel!
- Géraldiiiiiiine? Il font quoi chez Maillelanne pour les débiles congénitaux?
-Du Tragicomedy+ sans sulfate de parsabel mais on ne marge qu'à 55%!
-AAAH! Voilà! Du Tragicomedy+ sans sulfate de parsabel, Monsieur, c'est testé sur des lapins pendant 6 ans, garanti sans effet secondaire chez le lapin.
-oui! super! c'est quoi?
-c'est du carotène en gélule.
-Génial! Content!
-40€ s'il vous plaît.
-c'est pas remboursé???
-Ben non, c'est sans ordonnance.
-Et sinon euh...mais qu'est ce que je fous là moi???

mardi 6 décembre 2016

Stress Matinal

Stress matinal
 Quand l'hominidé s'emmêle 

Il est 8h17, je monte dans la voiture.

Le môme est attaché derrière, le chat à la gueule dans sa pâtée, les lumières sont éteintes, j'ai fermé la porte je suis prêt à partir mais .....ai-je éteint la cafetière?

Je sors de la voiture, j'ouvre la porte, je file dans la cuisine: Oui, j'avais éteint la cafetière.

Je sors, je ferme la porte à clef, je fonce dans la voiture, je suis à la bourre, j'enclenche la marche arrière, je lève le nez ....Merde! La lumière, j'ai laissé la lumière en allant éteindre la cafetière qui n'était pas allumée.

8h24. Je ressors de la voiture, je ferme la porte, je galope dans la maison j'éteins la lumière je ressors à  donf, je ferme la porte à clef, je file dans la voiture je mets la ceinture j'enclenche la marche arrière, je me tourne pour recul...Mais il est où le môme????

8h32. Je sorsencoredelavoiture, j'hurle son nom comme un goret je cherche du regard: il est pas là! Je fonce dans le jardin je rage il est où ce couillon? J'entends pleurer, j'écoute......il est dans la maison! Il est entré quand je suis allé éteindre la lumière de la cafetière qui était pas en route avant de fermer la porte.

8h41. Je fonce à la maison j'ouvre la porte je prends le môme et le mets dans la voiture il sanglote c'est affreux mon dieu tant pis je ferme la porte de la maison après avoir vérifié que la lumière est éteinte et que bordel de m**** je suis en retard cette fois c'est nul, je cours dans la voiture enclenche la marche arrière en consolant le truc mouillé sur le siège arrière je recule sur le chat quel con ce chat et je passe le portail enfin pour aller poser le môme à l'école.

8h47. Le chat est plat et je suis en retard tant pis je fonce le portail se ferme je suis bon ça y est on dira que le chat était vieux et qu'il est mieux là haut comme le poisson, le hamster, l'autre chat, le lapin nain, les tourterelles, le hérisson de l'autre jour et pépé. De toutes façons il faisait ses griffes sur mon tapis c'est bien fait pour sa gueule.

En route pour l'école! 

Je....j'ai....non.

J'ai oublié le cartable.




8h51. Jefaisdemitouraurondpoint. Jeretourneàlamaisonjegarelavoitureetjefonceàlaportequej'ouvreàfondlesballons.
jecoursdanslesalonetprendslecartablequitrainelà. Pas craquer.
Je sors de la maison en courant non sans fermer la porte, avoir vérifié la lumière à la con et dégagé le chat (pas encore tout  à fait mort) dans le fossé ni vu ni connu.

8h58. Je rereremonte dans la bagnole j'engueule le môme qui braille comme un abruti parce que je suis en stress et que les marmots ça braille précisément quand on est en stress et qu'on est à la limite du nervous breakdown thermonucléaire. Il gueule plus fort je crie aussi, la voisine qui passait nous regarde comme on regarde un tigre qui bouffe le dompteur au cirque.

Je passe la marche arrière comme un bourrin, recule  sur le chat qui rampait comme une serpillère mouillée vers la maison et c'est parti! Banzai! Direct vers l'école!!!

Il est 9h07 je suis à l'école. Je sors le petit chou de la voiture, un bisou, je lui montre la direction de la classe et il part gaiement vers l'entrée. Il n'y a plus personne, on est à la bourre totale!

Je retourne à la voiture, je démarre comme une balle, direction le boulot. Avantage, c'est rapide, il y a moins de bouchons le samedi.